Actualités

Lancement de l’initiative French Impact

Jeudi 18 janvier a été présenté le dispositif d’accélération d’innovation sociale au Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire : French Impact. Pour soutenir l’économie sociale et solidaire et parvenir à un changement d’échelle des initiatives territoriales, la mesure prévoit la mobilisation d’un milliard d’euros sur cinq ans, une labellisation des structures d’accompagnement et des territoires innovants, un appel à projets « pionniers », une plateforme digitale et le déploiement du dispositif au niveau national. (le labo de l’ESS)

L’appel à projets « Pionniers French Impact », s’adressant aux pionniers de l’Accélérateur National d’Innovation Sociale (AIS) a été lancé dans ce cadre par le Haut-Commissariat à l’Economie Sociale et Solidaire et à l’Innovation Sociale, avec la Caisse des Dépôts. Transition écologique, réussite éducative, économie inclusive, cohésion des territoires, autonomie… cet appel à projet est axé sur les grands défis de notre société. Pour en savoir Plus.

Les dossiers de candidatures devront être déposés sous format dématérialisé au plus tard le 26 février 2018 à 12h.

Affaire à Suivre !


St Pern : Reprise du Bar par la commune

Le 18 décembre, plus de 40 personnes avaient répondus à l’invitaton de la mairie de St Pern, pour réfléchir à l’avenir du bar.

En effet la commune a fait l’acquisition du lieu et souhaite associer la population pour en définir son utilisation. Le BRAS est intervenu pour animer cette rencontre, qui a permis de soulever les premières attentes de la population : des envies pour le moment, qui seront étudiées pour devenir si possible des activités !

La volonté d’en faire un lieu ouvert à tous, de rencontres et de partage sur St Pern est largement partagé. La cohérence globale avec les autres services présents sur la commune n’est pas oubliée. L’activité commerciale portée sur le lieu sera un support pour atteindre cet objectif.

Les questions du statut, de comment s’organiser, de l’investissement des habitants ont été soulevées et le statut de « Société Coopérative d’Intérêt Collectif » a été évoqué.

Beau projet et Affaire à suivre !


Consultation Nationale sur l’économie circulaire

Dans le cadre de l’élaboration d’une feuille de route de l’économie circulaire qui doit être dévoilée en mars 2018, le ministère de la transition écologique et solidaire a ouvert une plateforme de consultation publique, où tout le monde est invité à donner son avis et à contribuer aux débats. Ces contributions ont pour objectif d’alimenter les futurs débats et ateliers qui établiront la feuille de route.

Du 30 au 6 décembre, n’hésitez donc pas à faire entendre votre voix à l’adresse suivante : https://www.consultation-economie-circulaire.gouv.fr/


Les 10 ans du mois de l’ESS

Novembre 2017 ce sont les 10 ans du Mois de l’ESS ! Comme chaque année l’objectif est de montrer l’importance des initiatives collectives et à lucrativité mesurée localement et au niveau national.

Pour y participer c’est simple, inscrivez vos actions ouvertes au public pour ainsi alimenter le calendrier des événements locaux ou nationaux (portes ouvertes, conférences, expositions, formations, projections…)

www.lemois-ess.org

Un guide est à votre disposition et nous également, n’hésitez pas à appeler !


Semaine à thème : Cinéma

Une envie de réaliser ton propre film ? accompagné de professionnel ? Alors cette semaine est faite pour toi !

Du 28 Aout au 01 Septembre, c’est une semaine entière consacrée au cinéma.

Différentes activités seront proposés tout au long de la semaine avec la réalisation d’un film à la clé.

Inscription auprès de l’animateur à l’espace jeunes de ta commune jusqu’au 04 Aout.

(places limitées)

ADSCRP / Centre social, 4 rue du centre social, 35380 Plélan Le Grand, Tel : 02 99 06 88 90, centresocial@adscrp.org


Bro’Services : Leur jeunesse à votre écoute !

Bro’Service a lancé son activité le 10 Juillet. La coopérative Jeunesse de Service basée à l’Avant Scène à Montfort sur Meu propose de nombreux services :

  • aux particuliers : jardinage, baby sitting, pets sitting, ménage, cuisine, courses, aide aux séniors, aide aux fermes, appui informatique
  • aux entreprises : rayonnage, archivage, vente sur les marchés
  • rénovation, peinture et fresques murales
  • animation et soutien à la préparation d’événements festifs, sportifs et médicaux

Constituée de 16 jeunes, la coopérative ne manque pas d’énergie ! Suite à une formation à la gestion d’entreprise, les voilà lancés. L’activité démarre rapidement avec des chantiers de peinture.

L’objectif est de réaliser un bon chiffre d’affaire, mais les rencontres avec des entreprises, des collectivités, des associations du territoire créent aussi une richesse. Si elle est difficilement mesurable, les jeunes l’ont bien sentie et sont à la recherche de lieux à investir pour organiser leur Conseil d’administration.

Alors cet été n’hésitez pas à solliciter Bro’Services !

flyers Bro’services


L’eau en Bretagne : La Région à l’animation de la gestion et de la protection des ressources d’eau

Il était moins une !
Quelques jours avant le changement de gouvernement, le Premier Ministre a signé un décret confiant à la Région Bretagne « les missions d’animation et de concertation dans le domaine de la gestion et de la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques« .
Sempiternelle revendication des élus régionaux, ce pilotage de la politique de l’eau a été rendu possible depuis la loi NOTRe du 7 août 2015.

Événement qui intervient alors qu’Eaux et Rivières de Bretagne réalisait récemment un article sur la pollution aux nitrates de nos eaux.
« Longtemps à l’agonie, les eaux bretonnes sont aujourd’hui toujours malades des nitrates. Alors que les rivières fournissent aux bretons 80 % de l’eau des robinets, on a méprisé l’eau, on l’a souillée…
L’Etat, les élus locaux, plutôt que de lutter contre cette pollution, ont laissé croire qu’en abandonnant les captages pollués, en allant chercher de l’eau toujours plus loin ou plus profond, en traitant l’eau dans de coûteuses usines de « dénitratation », le problème serait réglé.
Les nitrates rejetés en Bretagne proviennent à 94 % de l’agriculture (engrais minéraux et effluents d’élevages), le reste étant réparti entre les rejets domestiques et les effluents industriels.
S’il est bon ton aujourd’hui, de saluer l’inversion de la courbe des nitrates en Bretagne, il faut cependant observer que notre région demeure encore la plus contaminée parmi toutes celles du bassin Loire Bretagne. »

Au moment où les algues vertes repartent de plus belle sur nos côtes et que la contamination par les pesticides atteint des sommets, tandis que les nappes phréatique de l’hexagone sont de plus en plus vides, alors que les prévisions sur l’eau potable mondiale sont de plus en plus inquiétantes, bon courage à la région Bretagne pour un exercice efficace de cette nouvelle compétence !


Responsables associatif.ve.s en Bretagne : prenez la parole !

Le CESER mène actuellement une enquête auprès des responsables associatifs bretons. Toutes les associations en Bretagne sont concernées, quels que soient leurs tailles, leurs moyens et leurs secteurs d’activité, qu’elles soient employeuses ou non.

Cette enquête invite les responsables associatif.ve.s (bénévoles ou salarié.e.s) à s’exprimer sur la situation de leur association aujourd’hui, sur ses perspectives, sur son implication dans le territoire et sur la façon dont sont vécus les nombreux changements de périmètre, de compétence et d’équipes dans les collectivités territoriales.

Plus vous serez nombreux.ses et divers.es à répondre, plus les résultats de l’enquête seront significatifs et entendus. En vous exprimant vous offrez des repères précieux pour tous ceux qui s’intéressent à la vie associative en Bretagne et entendent la soutenir aujourd’hui et demain. La réponse au questionnaire en ligne ne prend qu’une dizaine de minutes. En retour, vous recevrez les principaux résultats qui seront fort utiles aux acteurs et aux décideurs régionaux et territoriaux dans les mois qui viennent.

Vous souhaitez vous exprimer et témoigner de votre expérience ? Il suffit de cliquer sur ce lien et de vous laisser guider :

http://enquetesv2.recherches-solidarites.org/detail/ORA17-Bretagne/


Coopérative Jeunesse de Services de Montfort-sur-Meu

Les Coopératives Jeunesse de Services sont nées au Québec il y a plus de 20 ans et étaient destinées à des jeunes mineurs qui mettaient sur pied leur propre coopérative de travail le temps d’un été.
Depuis quelques années maintenant, les CJS s’implantent en France. Après une phase d’expérimentation sur la région Bretagne en 2013 étendue aux Pays de le Loire en 2014, le programme est déployé sur toute la France en 2015.
En Ille-et-Vilaine, on en comptait 6 sur l’été 2016, pour 32 CJS sur l’ensemble du territoire français.
La Coopérative Jeunesse de Services est un projet d’éducation à entrepreneuriat pour une quinzaine de jeunes de 16 à 18 ans.
C’est une entreprise coopérative créée par et pour ces jeunes qui se muent, le temps d’un été en entrepreneurs et proposent des services en fonction des besoins de leur territoire. Les jeunes vont devoir définir les prestations vendues, calculer les prix, faire connaître leur offre de service, gérer les planning ainsi que les bénéfices…
Outre la rémunération qui peut en être tirée, l’expérience de la coopérative les initie au fonctionnement démocratique d’une entreprise, à l’organisation collective du travail et à la gestion coopérative.
C’est aussi l’opportunité pour les jeunes coopérants de découvrir et développer leurs compétences.
Pour les jeunes, la CJS répond en partie au besoin de trouver un emploi d’été rémunéré. Mais c’est aussi et surtout une expérimentation grandeur nature de la gestion d’une entreprise.
Les jeunes coopérants sont accompagnés par deux animateurs-trices : un animateur jeunesse et un animateur économique. Les deux fonctionnent de concert pour accompagner les jeunes de leurs projets estivaux, à travers le transfert d’une pédagogie en deux axes, l’un porté sur le groupe, l’autre sur l’entreprise.
Aussi, ils sont appuyés dans leurs démarches par le comité local : un groupe de citoyens rassemblant les institutions, entreprises et associations du territoire.
La CJS est ouverte à tous les jeunes sans distinction de capacités ou de niveau scolaire. Elle est
aussi vecteur de lien social.

Découvrez les retours des coopérants, animateurs et partenaires de la CJS de Saint-Brieuc édition 2015 : www.youtube.com/watch?v=a3_OMpQyS9c

Une triplette d’acteurs s’est associée pour mener le projet de CJS.
La mairie de Montfort est à l’initiative de ce projet. Par son service jeunesse, elle assurera le rôle de parrain jeunesse lors de l’été.
Brocéliande Richesses AssociativeS, anime le comité local en tant que pôle de l’Economie Sociale et Solidaire sur le Pays de Brocéliande. Il permet la création de liens entre la CJS et le tissus économique local.
Enfin, TAG35, parrain économique de la CJS, est une structure spécialisée dans l’accompagnement à la création d’activité en Économie Sociale et Solidaire. Il porte administrativement et juridiquement le projet.

Formulaire d’inscription : Formulaire candidature


La CJS de Montfort recherche ses animateurs !

Cet été, une Coopérative Jeunesse de Service se monte sur le territoire de Montfort-sur-Meu. Une CJS, c’est une entreprise éphémère gérée en coopération par un groupe de jeunes mineurs, de 16 à 18 ans, durant les deux mois de l’été, juillet et août.
C’est dans ce cadre que la CJS recherche deux animateurs pour encadrer les jeunes coopérants. Deux animateurs sur deux profils différents.

Un premier animateur jeunesse/éducation populaire qui pourra aiguiller les jeunes, les aider à travailler de concert.
Un second animateur, au profil économie/gestion, qui pourra aider les jeunes dans leurs démarches et leurs démarches entrepreneuriales.

Si vous recherchez un CDD du 2 juin au 31 août, n’hésitez pas à nous adresser votre candidature !

pour toutes les informations sur les postes, consultez le document ci-joint : AnimCJS