Actualités

Cycloyen, le vélo citoyen issu de l’économie sociale et solidaire

 

Dès février 2017, l’association d’insertion Eurêka Emplois Services revendra d’occasion des vélos remis en état par ses soins sous la marque « Cycloyen ». Ces vélos citoyens sont restaurés, transformés ou modifiés à partir de vélos ou de parties de vélos récupérés dans le cadre d’un atelier d’insertion. Les vélos récupérés proviennent notamment de l’ancienne déchetterie de Montfort-sur-Meu et désormais du nouveau Centre d’Apport Volontaire de Breteil, dans le cadre d’un partenariat avec le SMICTOM Centre Ouest mené depuis plusieurs années.

Véritable filière d’économie circulaire, cette action participera à la réduction durable des déchets, à leur valorisation et à la préservation des ressources naturelles, tout en permettant à des personnes en difficultés de se réinsérer socialement et professionnellement. La restauration de cycles permettra aux salariés en insertion de développer de nombreuses compétences au sein de l’atelier mécanique, qu’ils pourront ensuite valoriser dans leur parcours de retour à l’emploi.

En venant déposer vos anciens vélos dans le local réemploi du Centre d’Apport Volontaire de Breteil, vous leur donnerez une seconde vie et vous aiderez ainsi les demandeurs d’emploi de votre territoire. Pour rappel, vous pouvez également y déposer de l’outillage pour l’entretien du jardin et des outils à main.

Pour plus d’informations :
Eurêka Emplois Services Tel : 02 99 09 11 36, @ : ees.montfort@wanadoo.fr


Coopérative Jeunesse de Service, ça vous intéresse ?

Une coopérative jeunesse de service, mais qu’est-ce ? Ce n’est pas la première fois que nous vous en parlons ! mais là, cela se concrétise !

 

C’est une entreprise éphémère, sous forme coopérative, créée et gérée par des jeunes  de 16 à 18 ans. Le groupe se forme début juillet, définit son activité, sa stratégie de vente, son mode de gouvernance, la répartition du chiffre d’affaire…enfin tout !

C’est aussi un projet éducatif qui permet aux jeunes participants de se rapprocher du monde de l’entreprise, de comprendre son pouvoir d’agir et pour certains de trouver leur voix.

Pour que ce projet fonctionne au mieux, tant sur le plan économique qu’éducatif, il doit être bien entouré, pour cela se retrouve :

1 – L’entreprise tuteur : la coopérative d’activité et d’Emploi qui leur permet d’avoir un statut, des fiches de paies et un numéro de SIRET. Un-e entrepreneur-se de la CAE assure aussi le tutorat des jeunes.

2 – La structure jeunesse :  qui assure le tutorat sur l’aspect animation du groupe de jeunes.

3 – Le comité local : un petit groupe de personnes qui vont assurer les bonnes conditions d’implantation de la coopérative. Il est constitué d’un représentant de la CAE, du service jeunesse et d’entrepreneurs, d’élus ou de citoyens du territoire.

A l’initiative de la Mairie de Montfort sur Meu, nous montons cet été 2017 une coopérative jeunesse de service. Elan Créateur interviendra en tant que CAE et le BRAS animera le comité local. Celui-ci doit agir dès maintenant, pour faire connaître le projet. C’est pourquoi, il se réunira pour la première fois le 23 Janvier.

Ce projet vous intéresse ? Vous voulez vous investir pour l’éducation des jeunes à l’entrepreneuriat ? Contactez-nous !

Pour en savoir plus : Télécharger la plaquette ou aller voir sur le Site internet

 


Entreprendre en SCOP

Entreprendre à plusieurs, sous forme de société coopérative participative (SCOP ou SCIC) n’est pas une évidence. C’est pourtant une forme d’entreprise qui est très adaptée aux enjeux actuels :

  • Elle garantie le maintien des emplois sur les territoires, qui est aujourd’hui une priorité. Une étude réalisée par la CCI Bretagne en 2011, estime que plus de 7700 dirigeants de PME auront 60 ans d’ici 2020.
  • Elle implique un investissement dans l’outil de travail qui assure une meilleure résistance aux crises.
  • Le fait d’être à la fois salariés et dirigeants peut faciliter la mise en place d’une gouvernance transversale qui répond mieux aux attentes des nouvelles générations.

La loi Economie sociale et solidaire (ESS) 2014 permet une reprise facilitée des entreprises par leurs salariés avec des dispositifs spécifiques, ce qui permet le maintien de l’emploi sur le territoire.

lesscop-ouest-rvb logo-direccte cci logo_crma_ille-et-vilaine essai6

Le pôle de développement de l’ESS, en partenariat avec l’Union Régionale des SCOP -URSCOP- et l’Antenne 3C, vous invite à découvrir à travers des témoignages de dirigeants de SCOP et des apports des spécialistes de l’URSCOP, ces formes d’entreprises :

Jeudi 12 Janvier, 20h30 – salle des Chantous, Montfort sur Meu


Fondation de France : appel à projets emploi

la Fondation de France soutiendra des démarches innovantes qui lèvent des obstacles (liés à la personne, au territoire ou au secteur d’activité) pour l’accès à un revenu lié à un travail.

Son objectif est de sécuriser les parcours professionnels par la coopération et la mutualisation (espaces de co-working, ateliers de fabrication numérique, etc.) et de développer les compétences numériques des personnes les plus vulnérables, nécessaires pour l’intégration dans le monde du travail.

Cet appel à projets s‘adresse à :

  • Des associations et éventuellement des coopératives dont l’activité relève de l’intérêt général ;
  • Des regroupements de structures permettant de construire une offre de services territorialisée.

Dans tous les cas, l’aide de la Fondation de France sera affectée à une structure non-lucrative.

Pour toute information supplémentaire ou pour répondre à cet appel à projet, rendez vous sur le site de la Fondation de France en cliquant ICI

Date limite : 31 mai 2017