Réseau

Les jardins de Phine – Paysages Comestibles

La haie mitoyenne nous régale de petites baies, le petit chemin de copeaux préserve nos pieds de la rosée, les arbres fruitiers nous gratifient d’une ombre légère, les fleurs s’invitent dans nos assiettes et il suffit de tendre la main depuis la terrasse pour cueillir de quoi se concocter une infusion bienfaisante.
Ce jardin est à croquer ! Tout y est pensé pour prendre soin de vous et égayer vos sens.

Après 15 ans dans la communication, comme directrice artistique, Delphine a souhaité changer d’air et de mode de vie. Sa rencontre avec la permaculture est décisive et l’expression “Paysages Comestibles” lui apporte l’inspiration pour se lancer : L’association “La tête à l’envers” est crée. Elle forme, créé et accompagne des projets permaculturels. C’est à ce moment de sa réflexion que Delphine croise le BRAS, en recherche de partenaires, d’appui pour clarifier son offre.

« La tête à l’envers » aura été une association test et va rapidement l’amener à créer Les Jardins de Phine.

Que vous soyez un particulier, une entreprise ou une collectivité, vous avez peut-être un espace à repenser, à égayer ? Les Jardins de Phine conçoit des aménagements paysagers comestibles, dans le respect de l’homme et de la nature. L’ implication au processus de conception est favorisé à chaque étape via des outils d’intelligence collective.

Les Jardins de Phine s’appuient sur l’éthique et les principes de conception de la permaculture.

Rencontrons-nous.
Delphine DUPIN – contact@les-jardins-de-phine.fr – 06 13 07 79 18
Pour en savoir plus : www.les-jardins-de-phine.fr


le CPIE recherche un service civique

Le CPIE recrute un volontaire en service civique « Médiation du patrimoine et projet artistique ».
Le/La volontaire en service civique aura pour mission, en soutien à l’équipe permanente et sous la coordination de la médiatrice culturelle, de participer concrètement au projet du sentier d’interprétation « Chemin Buissonnier ».
Le CPIE Forêt de Brocéliande a réalisé il y a quelques années un sentier d’interprétation sur le patrimoine naturel et culturel de Concoret. Depuis 2014, un projet de parcours d’art in situ est développé sur ce sentier, apportant une autre approche de l’éducation à l’environnement par le prisme artistique. Le thème 2018 sera autour de l’impact des activités humaines sur les milieux aquatiques et la qualité de l’eau.
La mission sur ce projet se décline en 2 volets :
– Soutien à l’animation et à la valorisation générale du sentier d’interprétation
– Participation à la mise en place d’un projet artistique participatif sur le chemin buissonnier : Artistes et artisans sont invités à réactiver le sentier par le biais d’installations artistiques in-situ ainsi qu’à développer et re-questionner les enjeux de sensibilisation à l’environnement.
Le/la volontaire aura pour mission de participer à l’animation d’un collectif d’artistes, développer les liens avec le territoire par la dimension participative du projet (partenariats, ateliers de créations collectifs enfants et adultes…), concevoir le calendrier de mise en place des œuvres et participer à l’organisation de la journée d’inauguration.
Pour en savoir plus rendez-vous sur le site : http://cpie-broceliande.pagesperso-orange.fr/CPIE%20FORET%20DE%20BROCELIANDE%20chemin%20buissonnier%202018-2.pdf


SCIC EnR Pays de Rance a remporté le Prix ESS de l’Impact Local 2017

La SCIC EnR Pays de Rance est une coopérative fédérant 104 sociétaires autour de la mise en place d’une filière bois locale : 20 km entre la haie et la chaufferie. Cette filière identifiée suite à un besoin du territoire du pays de Dinan s’est diversifiée autour de ce coeur de métier : plans de gestion, replantation du bocage et entretien, élagages, bois bûche, bois d’oeuvre, animation et projets. Cette initiative globale autour de l’arbre permet de gérer durablement la ressource, créer des emplois locaux en interne et chez nos sociétaires, avec qui nous travaillons sur différentes prestations de service (entretiens avec les chantiers d’insertion, broyage, travaux de sol, études thermiques…). La SCIC, par sa diversification logique, s’appuie sur un modèle économique viable depuis maintenant bientôt 10 ans avec 8 ETP.

 

 


Une épicerie itinérante sur Brocéliande ?

 Un projet de création d’une épicerie solidaire associative ouverte à tous, avec un large choix de produits issus de productions locales et une tarification adaptée aux ressources est à l’étude. L’épicerie permettrait de promouvoir une alimentation saine et la moins coûteuse possible, en valorisant la cuisine de saison, l’échange des savoir-faire culinaire et diététique lors d’ateliers ou de temps partagés dans une ambiance conviviale.

Ce projet s’appuie sur une épicerie fixe pour apporter un service de proximité avec la population et sur un camion épicerie pour répondre aux problèmes de mobilité, d’isolement. L’installation fixe est envisagée sur la commune de Muel. L’itinérance couvrirait une zone de 15 kilomètres autour de Muel et votre commune pourrait être une étape au camion épicerie et aux activités qui pourraient en découler.

Ce questionnaire vise à alimenter l’étude de faisabilité du projet, les porteurs ont besoin de votre avis (anonymat de vos réponses). Une réunion publique en septembre 2017 sera réalisée à l’issue de cette étude pour votre présenter les résultats et organiser ensuite les suites à donner au projet.

Le Questionnaire est accessible ici : https://docs.google.com/document/d/1sVE4tY6Rsk9gkcUpQAiFGOQlhHAKWl0YTWow47dYlVw/edit?usp=sharing

Q itinerance

des modèles papier peuvent vous être envoyés sur simple demande.

Les questionnaires peuvent ensuite être retournés :

– au sein de votre mairie ou en mairie de Muel

– par internet (possibilité de nous envoyer le document scanné ou d’obtenir un document en ligne en nous contactant à l’adresse mail : epiceriesolidairebroceliande@gmail.com ) ou par téléphone au 0618373409

Merci pour votre participation !


Anne Le Meur, administratrice du BRAS, historienne et artisan

Anne Le Meur est une nouvelle membre du Conseil d’Administration du BRAS cette année.
Mais son engagement associatif ne date pas d’hier ! C’est bien ce militantisme qui transparaît de cet engagement qui a poussé Anne à reprendre une activité associative. Et entre sa formation d’historienne de l’art et son engagement, sans oublier son activité d’artisanat, puisqu’elle créé des luminaires, les transversales sont nombreuses.
Artisan d’art, son atelier « le siècle des lumière » est situé sur St Uniac. Elle y fabrique des luminaires uniques à partir de matériaux de récupération. Vous pouvez découvrir ses créations sur son site internet : lesiecledeslumieres.com

 


La maison du patrimoine en Brocéliande

La maison du patrimoine en Brocéliande, ou anciennement Ecomusée du pays de Brocéliande, ou encore plus anciennement Ecomusée du Pays de Montfort, est une association créée en 1982.

Sa principale visée est de collecter et d’exposer le patrimoine du pays de Brocéliande, qu’il soit naturel ou culture, architectural…
Il s’agit de valoriser et de sensibiliser à ce patrimoine à travers d’expositions qui peuvent aujourd’hui être louées ainsi qu’un centre de documentation de plus d’un millier de références !
Des expositions temporaires et des ateliers participatifs sur des sujets divers et variés traitant du patrimoine local sont encore organisés dans les locaux de l’association située depuis l’automne 2015 à Iffendic.

Vous pouvez aujourd’hui vous rendez à la Maison du patrimoine en Brocéliande située 2 rue de Gaël à Iffendic, les mercredis de 14h à 19h.
Le centre de documentation, lui, est accessible sur rendez-vous.
Pour contacter l’association, appelez au 02 56 49 56 10 ou envoyez un mail à maisondupatrimoinebroceliande@gmail.com


Solidarité Emploi Bretagne – SEB35

Solidarité Emploi Bretagne, ou SEB35, est une association iffendicoise créée en mars 2010.

En 1995 s’ést créée Sauvetage Emploi Breteil sur la commune de Breteil. Plusieurs personnes qui s’étaient retrouvées au chômage s’étaient regroupées pour démarcher les entreprises et retrouver un emploi.
L’association s’est dissoute d’elle-même lorsque tous ses membres ont retrouvé un emploi.
Mais la solidarité pour l’insertion ne s’arrête pas et SEB35 fut créée en 2010 après à l’initiative d’Hugues Doche, conseiller en insertion, et Pierre Durand, ancien président de Sauvetage Emploi Breteil.

Plus qu’une simple association d’aide au retour à l’emploi, SEB35 se veut tisser des liens entre ses membres par la mobilisation des compétences de chacun, les rencontres et les ateliers proposés par les adhérents eux-mêmes. La première étape étant de donner ou redonner la motivation dans leur recherche d’emploi aux adhérents, de créer un contact humain.
A l’instar des Restos du Coeur, l’association a donc pour objectif de disparaître, qu’il n’y ait plus de chômage…

Pour aider ses adhérents à retrouver un emploi, l’association est aussi en relation avec Pole Emploi et dispose de partenariats avec plusieurs employeurs du territoire, qui, outre les potentielles offres, permettent des visites d’entreprises et d’y découvrir des métiers.

Mais SEB35 n’est pas réservée qu’aux demandeurs d’emploi. L’association est aussi un vecteur de solidarités en tout genre :
aide au déplacement ou à l’aménagement, covoiturage, accès à internet et aux outils informatiques…
Toutes les compétences et les moyens de ses membres sont mises en commun pour profiter à chacun.
L’association organise plusieurs événements conviviaux (galette des rois, pique-nique…) durant lesquels tous les membres sont invités à se rencontrer et à échanger.

Des permanences de l’associations sont organisées dans diverses communes du territoire. A Iffendic, évidemment, mais aussi à Montfort, Breteil, Pleumeleuc… toutes les informations sur les permanences ainsi que les activités portées par l’association sont à retrouver sur leur site internet : seb35.org


Trait d’Union Malganais

Créée en 2008 à Saint-Maugan, l’association de loi 1901 Trait d’Union Malganais a pour but de créer des liens multiculturels et de la convivialité entre les habitants de Saint-Maugan et environnants de tout âge.
L’association organise plusieurs rendez-vous sur l’année, des expositions de photos ou d’artistes du territoire, des ateliers d’arts floral ou de poterie, mais aussi des formations à l’informatique. Trait d’Union Malganais organise aussi des parties de scrabble (mais pas que !) un mercredi sur deux.
C’est aussi à elle que l’on doit la réouverture d’anciens chemins de diligences aujourd’hui balisés et praticables pour la randonnée, une occasion unique de découvrir ou redécouvrir Saint-Maugan. La mise en valeur du patrimoine environnemental et patrimonial faisant aussi partie des objectif de l’association, par la collecte de la mémoire vivante et le recencement du patrimoine architectural Malganais.


Réseau pour vos projets

  • des rencontres entre salariés isolés de structures d’ESS : les Midis ressources

4 fois/an à 12h30, autour d’une thématique et pour échanger ses préoccupations, prendre du recul, trouver des appuis techniques.

Les rencontres entre porteurs de projets (les P’tits Dèj) et les rencontres entre structures d’ESS (les Mardi du BRAS) sont pour le moment suspendues. Nous réfléchissons pour vous proposer de nouvelles formules.

Rencontres ouvertes à tous, une adhésion vous sera demandée lors de votre 2ème participation.


Un Marché de Noël magique !

Le marché de Noël à la Ferme du Pressoir de Saint-Pern se déroulait Samedi 10 Décembre.

La Ferme du Pressoir est un Groupement Agricole d’Exploitation en Commun (GAEC), il organise un marché paysan toutes les semaines où les producteurs locaux proposent des produits de qualité. La Ferme du Pressoir, c’est 3 associés et 4 salariés sur 50 hectares de terre qui produisent du cochon bio valorisé à Saint Pern, à la charcuterie de la ferme et au magasin paysan Brin d’Herbe situé à côté de Rennes, à Vezin-le-Coquet. Elle défend des valeurs environnementales par la distribution en circuit court et l’élevage des porcs (élevés en plein air, nourri par les céréales cultivées à même la ferme et sans OGM) dans une démarche écocohérente.
Elle incarne aussi des valeurs sociales, par son mode de fonctionnement collectif mais aussi par son savoir faire à travers les méthodes de transformation et de valorisation du cochon.

Le marché de Noël s’inscrit dans cette même dynamique. En plus des producteurs, on y trouve des artisans, des artistes et  des associations du territoire partenaires : L’association des parents d’élèves, l’association Terre d’Accueil, Sentier Patrimoine, le collectif du lavoir…. Tous les produits sur le site proviennent du dynamisme local ! La volonté de cet événement s’inscrit dans une relocalisation de l’économie, à travers les producteurs et les artisans locaux et le vivre ensemble.
Le tout est organisé de façon collaborative : chaque acteur du marché de noël participe à son organisation, la répartition des bénéfices de la journée est discutée.

Si le marché représente un débouché économique notable pour de nombreux exposants, c’est aussi un lieu de sensibilisation aux problématiques environnementales, à la consommation responsable et aux autres enjeux de notre société : tri sélectif, animations sur le site, choix des exposants. Tout est pensé de façon cohérente.

Ainsi au marché de Saint Pern, chacun à sa manière et par son acte d’achat, peut soutenir les producteurs du territoire, mais aussi et surtout le vivre ensemble. Une belle illustration de la magie de Noël !